En quelques mots

Ce blog vous présentera mes figurines et parfois mes coups de coeur en matière de jeu et d'histoire, un site de "ludhiste" en somme!
Vous trouverez aussi les liens vers mes autres blogs "Figurines et Histoire" consacré aux armées françaises de 1815 à 1945 et "Petites guerres précolombiennes" qui s'intéresse aux armées et civilisations précolombiennes mais aussi aux conquistadors . Bonne visite!


dimanche 25 mars 2012

Art de la Guerre: l'assaut de la cavalerie Moldo-valaque, no pasaran? (fin)

Partie du vendredi 16 mars 2012: suite et fin

La frêle cavalerie espagnole commence à se reformer entre l'artillerie et le marais.
Déjà, la cavalerie ennemie se présente en masse.

A gauche, l'infanterie espagnole a formé un coude afin de retenir un maximum de cavaliers moldaves...

...à droite, piquiers et epéistes ibériques avancent à bon pas vers les hauteurs pour bousculer les fantassins adverses.

La chevalerie balkanique charge, surprise, les artilleurs résistent au premier choc!

Furieuse et désépérée l'artillerie résiste à un deuxième combat.

Les archers valaques sont détruits tandis que les autres fantassins manoeuvrent
 afin d'éviter le choc de l'infanterie lourde du "Gran capitan"
Passons à une vision panoramique de la bataille:

Vue d'ensemble de la deuxième moitié de la partie
(Photographies de Frantz, le moldo-valaque)

La cavalerie moldo-valache s'organise afin de gérer au mieux le rétricissement du champ de bataille.

Deux lignes se forment tandis que les archers à cheval s'infiltre dans les marais, les Jinetes veillent!


Troisième tour de combat à droite:
Artilleurs et chevaliers espagnoles sont décimés, un trou béant se forme entre le marais et l'infanterie lourde. Les espagnoles ont perdu la course de vitesse, leur aile est en l'air, rien de peut plus stopper la cavalerie ennemie. La bataille est perdue pour moi, Frantz exulte!

Belle et sympathique partie. Merci Frantz.

*****

1 commentaire:

moipasfou a dit…

Je te dois une revanche ! Merci pour cette superbe partie.