En quelques mots

Ce blog vous présentera mes figurines 15mm, 20mm et 28mm dans les univers du jeu d'histoire et fantastique. On parlera aussi de wargames, de jeux de plateau et parfois de mes coups de cœur.
Un site de "ludhiste" en somme!
Des astuces pour des décors et des achats peu onéreux feront l'objet de messages.
Enfin, vous trouverez aussi les liens vers d'autres blogs consacrés au wargame.
Bonne visite.

samedi 2 mai 2015

Freedom: the underground railroad. Un jeu participatif épatant.

 
Mon ami Stef m'a fait tester Freedom avant-hier soir, j'ai été conquis.
 
Le thème est simple, fort, pédagogique et historique, il s'agit de faire fuir des esclaves dans les Etats Unis de la première moitié du XIXème siècle. L'objectif consiste à faire rejoindre les Etats du Nord puis le Canada à des esclaves évadés des plantations sudistes tout en évitant les chasseurs de fugitifs.
Les qualités de ce jeu sont multiples. Commençons par le matériel de très bonne qualité empruntant  à la presse étatsunienne de la période avec d'excellentes illustrations. Les concepteurs ont évité les fautes de mauvais goût en restant dans la sobriété tout en mêlant une grande diversité de situations, de rebondissements  et de possibilités dans les stratégies à mettre en œuvre. 
Le plateau représente la carte des EUA à droite. A gauche, une surface est destinée à représenter les aspects politiques, financiers et  historiques. On peut y acheter toute une série de cartes qui influent sur la partie.
 
 
Chaque joueur incarne un de ses personnages servant la cause abolitionniste.
 

J'ai joué le personnage ci-dessus.
Ci-dessous, la carte côté verso avec ses capacités.


Jeu produit par Academy Games
 
 
Le plateau
Partie gauche du plateau
Un exemple de carte.

Les infâmes chasseurs de fugitifs sont ici positionnés dans le quart Nord-Est des EUA.

Des fugitifs s'apprêtent à franchir la frontière canadienne via le Wisconsin et le Maine.


A l'est, un fugitif emprunte clandestinement un bateau pour rejoindre Boston.

Les objectifs sont multiples: libérer au moins 10 esclaves, ne pas en perdre plus de 16 et obtenir des soutiens politiques de 1800 à 1865.
 
 
Les joueurs affrontent donc la mécanique implacable du jeu (on peut pratiquer en solo). Nous avons joué deux heures et nous avons perdu (de peu). Nous nous sommes trop concentrés sur la libération des esclaves et sur l'évitement des chasseurs de fugitifs en privilégiant les trajets périphériques. Nous avons donc eu beaucoup de mal à éviter les pertes occasionnées par l'arrivée massive de nouveaux esclaves dans les plantations du Sud. Enfin, nos efforts en direction du gouvernement fédéral n'ont pas abouti dans la dernière phase chronologique (La Guerre de Sécession) du jeu.
 
Vivement une deuxième partie!
 
Pour en savoir plus:
 
Le blog de Stéphane
 
 
Site TRIC TRAC (tout y est)
 
 
Site JEDISJEUX (une présentation plus succincte)
 

Merci à Stéphane pour cette découverte passionnante.
 
*****

3 commentaires:

Phil a dit…

Ca a l'air vraiment très bien tout ça, et la présentation est effectivement plus que belle...

moipasfou a dit…

Oui on a testé avec Steff et jeu surprenant, très chouette

Stef a dit…

content que cela t'es plu :-)