En quelques mots

Ce blog vous présentera mes figurines 15mm, 20mm et 28mm dans les univers du jeu d'histoire et fantastique. On parlera aussi de wargames, de jeux de plateau et parfois de mes coups de cœur.
Un site de "ludhiste" en somme!
Des astuces pour des décors et des achats peu onéreux feront l'objet de messages.
Enfin, vous trouverez aussi les liens vers d'autres blogs consacrés au wargame.
Bonne visite.

jeudi 31 août 2017

Eté 1939: Khalkhin-Gol, bain de sang sur les hauteurs de Bain Tsagan. Summer 1939: Khalkhin-Gol, bloodbath on Bain Tsagan Heights.

Première partie concernant la bataille de Khakhin-Gol (Nomonhan pour les Japonais) avec la 2ème série de Battles Maps pour Mémoire 44.
Lee joue des unités du 57e Corps Spécial Soviétique et moi la 23ème division de la 6ème Armée japonaise intégrée à l'Armée impériale du Kwantung.

Sur la photo de la carte ci-dessous, le placement initial des protagonistes. Les Japonais attaquent par le nord (située en bas). Au Sud, les soviétiques occupent la colline 733 (ou Remisova ou Baru) et la rive Ouest de la rivière jusqu'aux hauteurs de Bain Tsagan (en bas à droite de la photo). Des éléments blindés sont en pointe (plutôt isolés) à l'Est (tankettes Te-Ke grises à gauche de la photo).

La carte du champs de bataille autour de la rivière Halha (autre nom de la rivière Khalkin-Gol)
 le 2 juillet 1939.
Historical background Battle of Khalkhin-Gol,  Bain Tsagan Heights

Memoir'44 - Rules Battles Maps The battles of Khalkin-Gol, link

L'infanterie japonaise fait face à la 11e brigade blindée soviétique dont des OT-130 (char fance-flamme).
Le char OT-130 est la variante lance-flamme du T-26

La force principale japonaise est concentrée derrière les collines de Semisov et la rivière Halha

Les chars soviétiques (essentiellement des BT 7 et BT 10) attaquent les bataillons japonais positionnés sur les hauteurs de Bain Tsagan (ou Hara selon les transcriptions).

C'est impressionnant! Une unité soviétique retraite mais les pertes infligées par les Japonais sont modestes.
Les affrontements se poursuivent sur les hauteurs en début de partie. L'infanterie nippone recule avec de très lourdes pertes.

Le régiment de tankettes (règle spéciale) attaque la colline 733.

Les fantassins nippons se trouvent obligés de franchir la rivière et d'abandonner les hauteurs.
Une unité d’automitrailleuses (règle spéciale) soviétiques s'infiltre.
A ce moment de la partie, la ruée des troupes de Joukov (Lee) semble inévitable.


Les chars lance-flamme (règle spéciale) arrivent en soutien, cependant, les renforts et les survivants japonais bloquent les soviétiques lors des tentatives pour franchir la rivière. Les pertes sont importantes et l'élan de la 11ème brigade est cassé.

Des unités d'infanterie japonaises s'emparent de la colline 733 avec l'appui des Te-Ke. Les lourdeurs du commandement soviétique (règle spéciale) facilite la progression nippone.

Situation en fin de partie


Les blindés soviétiques ont manqué d'infanterie.

La prise des hauteurs de Remisova (colline 733) et des hauteurs de Bain Tsagan permet aux Japonais d'engranger deux médailles-objectifs et de remporter la partie avec 10 médailles au total contre 8 pour  l'Armée rouge.
Lee prendra sa revanche lors de la partie suivante "Le marteau et l'enclume" en format Overlord. Il saura utiliser à merveille les infiltrations avec les unités "Armoured car" et avec la cavalerie mongole. Après ces deux parties de mise en jambe, nous envisageons de jouer toute la campagne.

Régles Rules Opération Overlord

Contexte hisorique de la bataille de Khalkin-Gol - Les hauteurs de Bain Tsagan

Ci-dessous, un lien vers le site Memoire 44 et l'accès aux règles de cette Battle Map en pdf, ici

LIEN DE L'EXTENSION SUR LE SITE MEMOIRE 44 DAYS OF WONDER
Lien concernant la bataille vers le très bon article sur Wikipédia
Un autre CR concernant cette bataille jouée durant une partie 15mm Blitzkrieg


A lire absolument, le brillant livre de Jacques SAPIR,

Le chapitre 4 intitulé "La guerre oubliée: Khalkhyn-Gol 1939" est limpide, il s'intègre dans une analyse plus ample de l'histoire militaire russe de 1905 à 1945 en Mandchourie et montre l'importance théorique des campagnes opérées dans cette région pour l'art de la guerre soviétique.


A bientôt

*****

Aucun commentaire: